Pilates

« Un corps libre de tensions et de fatigue permet d’affronter toutes les complexités de la vie. »

Joseph Pilates

Un peu d’histoire

Méthode créée par Joseph Hubertus Pilates, initialement appelée « Contrology », qui voit le jour en prison durant la première guerre mondiale. Sa méthode ayant pour but de maintenir sa santé mentale et physique ainsi que celle de ses co-détenus.

Il développera ensuite sa méthode aux Etats Unis à partir de 1925 où il ouvrit son premier studio de Pilates, destiné à l’entrainement et à la rééducation des sportifs, notamment des danseur(ses).

Aujourd’hui, la méthode Pilates est largement utilisée dans le monde comme entier méthode douce de renforcement profond du corps.

Les grands principes

Le Pilates est une méthode douce qui vise à renforcer les chaînes musculaires profondes du corps. La méthode s’appuie sur une synergie entre corps et esprit, pour une maîtrise parfaite du mouvement.

6 principes fondamentaux de la méthodes Pilates agissent en synergie sur chaque mouvement :

  • Concentration
  • Centrage
  • Respiration
  • Précision
  • Fluidité
  • Maîtrise du mouvement

Une attention particulière sera portée sur ces principes durant chaque séance.

Pour qui et pourquoi ?

Le Pilates s’adresse à toutes les personnes à la recherche d’une méthode douce pour renforcer son corps en profondeur.

Attention, « doux » ne veut pas dire mou ou inefficace ! Vous le comprendrez surement rapidement en pratiquant.

Du fait de ma double formation en Activité Physique Adaptée et en Pilates Matwork I, j’accueille tout type de public, présentant des pathologies ou non, afin de leur offrir une pratique de Pilates adaptée à leur profil.

Le Pilates constitue notamment une méthode active efficace de lutte contre les douleurs lombaires et les scolioses.

Elle permet également un gain de souplesse, notamment au niveau des membres inférieurs, d’amplitude articulaire, de coordination, et un renforcement profond, notamment du muscle transverse des abdominaux.

Le Pilates favorise également l’auto-grandissement, recrutant ainsi les muscles posturaux nécessaires et protecteurs du mouvement.

Ma vision du Pilates

Aujourd’hui très répandue, chacun propose une méthode Pilates « à sa manière ». N’étant que très peu encadrée (et pas du tout juridiquement), il existe donc de tout. C’est pourquoi je trouve utile de vous parler un peu plus en détail de mon approche, afin de savoir dans quoi vous vous engagez en choisissant un cours de Pilates avec moi.

Une méthode originelle, adaptée

Mes cours de Pilates s’appuient sur la méthode de Joseph Pilates reçue lors de ma formation Matwork I. Cependant, j’ajuste certains exercices au cas par cas sur mes différentes séances en fonction de mon public. Par exemple, j’éviterai certains exercices de flexion du rachis pouvant créer des hyperpressions chez une personne avec un périnée ou une sangle abdominale fragile (jeune maman, fuites urinaires, hernie, …).

Une structure de séance fixe

Mes séances sont toujours composées d’un échauffement, on enchaîne ensuite avec 3 ou 4 exercices de base, suivi d’un exercice « spécial » en lien avec la thématique de la séance et enfin d’un retour au calme.

Les exercices de base restent souvent les même d’une séance à l’autre (cycles de 3 à 4 semaines), afin d’avoir le temps au pratiquant de bien les intégrer et s’appuient sur la méthode originale de Joseph Pilates, avec des variations à l’aide de petit matériel pour ne pas se lasser.

L’exercice « spécial » de fin de séance permet d’introduire une dimension nouvelle, de tester un exercice un peu plus difficile, ou d’insister sur une notion. Il varie en fonction des séances et n’est pas toujours constitué d’exercice tirés de la méthode Pilates, même s’il en conserve les grands principes.

Un rythme lent et des correction individualisées

Les cours sont effectués en petit groupe (10 pers. max), et pour chaque exercice, plusieurs variantes sont proposées, afin que chacun trouve l’intensité idéale qui lui correspond.

Le rythme du cours est volontairement lent, afin que chaque élève puisse intégrer à son rythme les différents principes, et je prend le temps de beaucoup répéter les consignes qui me semblent importantes. La répétition étant la base de l’apprentissage. Ne vous étonnez donc pas d’entendre 100 fois dans la séance « ouvrez votre cage thoracique, déployez là comme un parapluie », ou encore « grandissez vous, dépliez votre colonne, faites de l’espace entre vos vertèbres »,  » la respiration guide votre mouvement ».

Enfin, j’accorde une importance toute particulière à la correction de mes élèves. Parce que chacun a ses particularités et ses difficultés, je trouve primordial de pouvoir vous donner un feedback (retour) en temps réel sur chaque mouvement, pour une progression et une intégration des exercices plus rapide.


« L’Homme a, dans sa course au progrès matériel et à la perfection, entièrement oublié la plus complexe et la plus merveilleuse de toute les créations : l’Homme lui-même. »

Joseph Pilates

Vous avez des questions ?


Sources : Manuel de formation, Pilates Matwork I, LF’ Pilates , 3ème édition, 2016.